top of page
Rechercher

Où en est la parité dans le monde équestre ?

Dernière mise à jour : 21 déc. 2023

Dans bien des disciplines, les hommes et les femmes ne participent pas ensemble aux mêmes compétitions. L’équitation est en revanche l’un des seuls sports où hommes et femmes disputent le même prix, en concurrence directe. Cependant, l’équitation reste un sport très féminisé.


Il est rare dans un sport de voir une femme et un homme s’affronter pour le même prix et dans la même catégorie. Pourtant, dans l’équitation, cela existe bel et bien ! Un sport mixte où la différence entre hommes et femmes n’existe pas.




L'équitation : 1er sport féminin


Autrefois, monter à cheval était beaucoup plus plébiscité par les hommes. En effet, avec les guerres, les travaux agricoles et les transports, les hommes montaient plus à cheval que les femmes. C’est à partir du 16ème siècle, avec la monte amazone, que les femmes s’imposent progressivement dans cette discipline. Dès sa création en 1921, la Fédération Française d’Equitation (FFE) comptait peu d’élues. En 1963, les femmes représentaient 50% des licenciés. Ce pourcentage n’a cessé d’augmenter d’années en années, creusant alors un fossé sur la parité dans le monde équestre.




Monte en amazone
Monte en amazone. / Crédit photo : my UUU


À partir des années 70, les activités équestres se sont progressivement féminisées. Aujourd’hui, l’équitation est devenue le premier sport féminin avec 83,6% de femmes licenciées selon la FFE. En compétition, elles sont 83,7% licenciées, tous niveaux confondus. Ce n’est que dans la catégorie licences compétitions Pro qu’elles sont en infériorité face aux hommes, avec 42,3% de licenciées.


Dans le milieu professionnel, particulièrement dans les clubs, les femmes représentent 63% des salariés. 56% d'entre elles dirigent des structures équestres. Depuis 2008, au sein du Comité fédéral, plus de 50% sont des femmes.



Ta structure équestre est dirigée par :

  • Un homme

  • Une femme



La parité dans les compétitions


Même si on a tendance à qualifier l’équitation de “sport de filles”, ce sport est l’un des rares à être mixte. À l’occasion des jeux Olympiques 2024, l’équitation figure parmi 8 autres disciplines dans la catégorie mixte.

Cependant, on ne retrouve que 25% de femmes dans les compétitions de haut niveau, à l’inverse de chez les amateurs. En 2014, sur 3 104 cavaliers dits professionnels, on ne comptait que 1 202 femmes pour 1 902 hommes.


Pourquoi la parité en compétition n’est-elle pas respectée ?


Les femmes ont tendance à réfléchir avant de s’engager dans une vie régie par les compétitions équestres. En effet, l’équitation requiert une grande implication sociale et financière. Un risque que peu de femmes sont prêtes à prendre. Beaucoup affichent la crainte d’une chute, de blessures, qui pourraient les empêcher de jongler entre vie familiale et compétition.



Comentários


bottom of page